• Tu veux du gnan gnan… et ben tiens, en voilà

    Je me rends compte au fil du temps, qu’il y a beaucoup des personnes qui n’imaginent  même pas qu’elles peuvent vivre la vie dont elles rêvent.

    Je ne parle pas de gagner au loto, d’avoir une belle maison ou autre.

    Vivre son rêve c’est simple s’aimer comme l’on est et/ ou né.

    On nous apprend dès le début de notre vie que l’on atteindra jamais la perfection, on nous lobotomise à coup de « tu n’auras jamais 20/20 parce que le 20 est destiné aux êtres suprêmes  comme Dieu ou aux quelques ultra surdoués qui eux ont même droit au 21/20.

    Par la suite, on nous juge sur nos incompétences, nos manquements.

    Au taff, on te rappelle que t’as commis une erreur. Sur quinze mille trucs que tu as fais, on te gave sur une seule et le reste ?
    Le reste on s’en moque puisque t’as fait une boulette.

    Alors on se retrouve avec des armés de gens résignés à ne pas commettre une seule connerie.

    Bien, mais croyais moi ce n’est pas possible.
    Je ne vais pas refaire le monde mais j’ai envie de vous dire :

     

    vivre notre rêve est d’être capable de casser cette image mental que l’on nous a assenée depuis notre plus tendre enfance, de lever la tête et de faire ce que l’on a envie.

    Certains rêves sont à exclure, je sais par un sondage que j’ai proposé que 4 personnes sur 9 sont (soit 44%) susceptibles de jeter par la fenêtre leur collègue qui dénigre le boulot.

    Désolée, moi aussi j’en rêve mais là on n’a pas le droit.

     

    Je vous écris cela parce qu’une amie m’a rappelé un mot que j’avais mis sur ma page facebook avant la création de ce blog, j’avais envie de le partager avec vous.

     

    « Quand tu montes ton projet quelque soit ton idée, il est clair que tu passes du chaud au froid en une seconde.
    Tu pars dans des délires à la limite de la folie.
    Tu as aussi beaucoup de déception, d'échecs.
    Avant tout il faut savoir se faire confiance et vraiment croire en soi.
    Oui c'est dur, oui tu ne sais pas comment t'y prendre mais si des personnes ont réussi alors toi aussi. Elles sont passées par les mêmes chemins, les mêmes états d'esprit entre conquête du monde et l'envie de se cacher dans un coin.
    Je ne dis pas ça parce que c'est facile de le dire, je dis cela parce que c'est surtout possible.

    Alors reprend tes projets laissés en plan et fonce».

     

    A mercredi, parce mercredi Brioche raconte sa vie.

    « Alors madame boude encore ?Peut-on mentir aux enfants ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :