• Le rendez-vous tant attendu. Partie II

     

    Pendant une semaine je me suis conditionnée.

    Tu as bien compris. Pas motivée puisque la motivation je l'avais déjà, je me suis conditionnée, mise en boite, formatée.
    Pavlov fut mon meilleur pote pendant sept jours et sept nuits.

    Je me suis posée la question : Qu'est-ce qui fait que tu te plantes, le truc qui fait que t'as les "boules" quand tu sors d'un entretien en te disant "mais non ! mais non ! pourquoi j'ai dit ça ou fait ça!"

    Réponse : Je suis tellement sûre de moi parce que je connais mon sujet sur le bout des doigts, qu'une seule et toute petite objection me fait perdre tous mes moyens. Je tire la tronche d'une débile, mon visage se transforme et je donne l'impression d'être une bluffeuse, je me liquéfie littéralement et "merci au revoir".

    Je vous assure qu'à ce moment là, mon interlocuteur stoppe net le tête-à-tête et ose à peine me serrer la main et ben ouais mais c'est vrai.

    Mission : Tu ne tireras plus jamais cette tronche de menteuse pathétique.

    Ok...

    Alors c'est partie : petite discussion avec moi et mon cerveau.

    - Si on te dit ça, tu tires quelle tronche ?
    - Oula, non pas celle-ci
    - Heu, pas celle-là non plus. Allez, fais un petit effort. Fais voir, c'est mieux mais pas encore...
    -Oui, celle-ci. Parfait et tu as pensé à quoi en faisant celle-ci ?
    - à ça.
    - D'accord, maintenant à chaque objection tu penses "à ça" et sans t'en rendre compte tu feras la "bonne tête" ou du moins tu ne feras pas la tête qui te foire un entretien.

    Chaque seconde, chaque minute, même en dormant je ne pensais qu"à ça", je me suis ainsi conditionnée à ne pas faire cette fameuse tête qui me trahissait. Il faut se donner à fond pour obtenir ce genre de contrat, nous sommes plusieurs et il y a peu de places.

    Mon but n'était de signer un accord, mon but était d'obtenir un autre rendez-vous afin de présenter mon produit fini.

    Il faut savoir se dépasser.

    Une autre rencontre est prévue.

     

    _____

    Il existe deux grands types de conditionnement : le conditionnement classique et le conditionnement opérant. Dans le premier cas le stimulus à conditionner est un évènement extérieur tandis que dans le second il s'agit d'une action de l'individu lui-même.

     

    « Le rendez-vous tant attendu. Partie IL'école. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :